jeudi 4 septembre 2014

Pourquoi les chiens et chats n’ont-ils pas de gros orteil ?

Saviez-vous que la conformation normale du chien et du chat est de posséder 5 doigts aux pattes avants mais seulement 4 aux pattes arrières. On nomme ergot le doigt 1, celui qui correspond à notre pouce. Chez le chien, ce doigt qui ne touche pas le sol lorsqu’il est debout au repos, c’est l’ergot. Bien qu’il semble plus petit que les autres doigts et « inutile », cet ergot est articulé avec le squelette de la patte. Tout comme le pouce humain, il est constitué de deux parties osseuses qu’on appelle phalanges. Les autres doigts comprennent trois phalanges. Les orteils ont aussi trois phalanges mais il n’y a pas d’ergot aux pattes arrières. Mais pourquoi les chiens et les chats n’ont-ils pas de gros orteils?


On dit des chiens et chats qu’ils sont quadrupèdes car ils se déplacent sur leurs quatre pattes et digitigrades car ils marchent sur leur doigts. En effet, les coussinets sur lesquels ils s’appuient sont l’équivalent du bout de nos doigts. Ce sont de grands coureurs et l’appui sur les doigts faciliterait la course. Une sélection naturelle s’est opérée depuis des millénaires pour en arriver à cette conformation particulièrement efficace à la course. Mais ce faisant, le doigt # 1, l’ergot, s’est élevé du sol et est devenu désuet aux pattes arrières. Il n’est pas utile à la course rapide et donc tends à disparaître au cours de l’évolution. Il suffit de penser au cheval, coureur par excellence, qui ne possède qu’un seul doigt et qui courre littéralement sur l’ongle de celui-ci (le sabot) pour comprendre l’efficacité et l’économie de mère nature. 

Ces phénomènes de sélection naturelle s’opèrent sur des milliers d’années c’est pourquoi on voit encore certains chiens naître avec un gros orteil (environ 10% des chiens). La plupart du temps il ne sera pas articulé au reste du squelette de la patte et on préférera amputer ce petit moignon inutile qui risque d’être accrochant pour l’animal. On conserve les ergots des pattes avants qui eux sont articulés aux squelettes et pour qui l’amputation serait dans ce cas une souffrance inutile. Une vidéo au ralentie a démontré que lorsque le chien galope, l’ergot vient toucher légèrement le sol et aurait un rôle à jouer dans l’équilibre de l’animal. Laissons donc à dame nature la décision de garder ou éliminer aussi cet ergot de la patte avant. Elle prendra plusieurs milliers d’années pour le faire et aura donc certainement raison. 

Vous avez sans doute déjà vu des chats avec plus de cinq doigts aux pattes avants et même aux pattes arrières. On dit qu’ils sont polydactyles. C’est une anomalie génétique fréquente chez cette espèce animale. Les félins utilisent leurs pattes pour grimper aux arbres et chasser. Peut-être que dans leur cas, dame nature décidera finalement de conserver les ergots s’il s’avère que les chats qui en ont réussissent mieux que les autres à survivre. 

Les humains font une sélection artificielle lorsqu’il favorise un trait physique ou comportemental chez les espèces qu’ils domestiquent. Ainsi, chez certaines races de chiens tels que le pyrénée des montagnes plusieurs ergots supplémentaires aux pattes arrières est une caractéristique désirée. C’est pourquoi ces chiens font exception à la règle que j’ai énoncé plus haut qui affirme que les chiens et chats possèdent cinq doigts aux pattes avant et seulement quatre à l’arrière. 


Joanne Corbeil, dmv, CCRP



           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire